16 nouveaux vinyls

* Thurston Moore – cindy (rotten tanx) / teenage buddhist daydream – 45t, 1995 – Geffen records
Une trouvaille du Laboratoire (rue de la bourse à Toulouse). Cindy (rotten tanx) est tiré de l’album Psychic ♥♥♥’s de 1995 et est joué avec Steve Shelley (batterie)  & Tim Foljahn (guitare). Sur la face b, le morceau Teenage Buddhist Daydream est un inédit qu’on peut toutefois entendre dans cette vidéo de Richard Kern: http://www.dailymotion.com/video/xfhfxe_extra-action_sexy. Thurston y joue de la guitare acoustique et le morceau est entrecoupé de collages radio.
Sur la pochette on peut lire à propos de Cindy (rotten tanx):

this song is about a boy who would have loved to have been a girl – he loves to sleep with women, wrapped in soul – « Cindy hey i wanna be you.. » He understands duplicity as true union, monogamy as truth – his love for god and art, as art, and through art – And death as knowledge/experience -> « if not today, then sometime real soon.. »
« What one wants in this world
isn’t so much to ‘live’
as to … be lived,
to be used by life for its own purposes.
What has one to give but oneself ? »
– James Merrill, poet
Cindy is the angel w/ T.Rex T-shirt, let her hold yr han – « Rock + Roll, it’s a shame.. » – love always, see you, see you
ça c’est sur la couv’ et au dos y’a les paroles de Teenage Buddhist Daydream:

Swing is laughing mind
homosexual ee-motion
bop is praise
i love you
fucking forever
goddamn straight
baby
(suprise)

* Fugazi – 3 songs  | song number one / joe number one / Break-In – 45t, 1990 – Dischord records
Trouvé au Laboratoire. Single sorti (janv. 1990) juste avant leur premier lp Repeater (avril 1990). Song Number One: morceau enjoué, énergique, engagé avec Ian MacKaye au lead vocal et Guy Picciotto au coeurs énervés. Joe Number One: instru , morceau typique fugazi du début, avec – on dirait – du piano avec la partie basse… Break-In: morceau post-hardcore rapide et court (1:33) avec Guy Picciotto en lead vocal.

* Dead Kennedys – In God We Trust, Inc. – 45t 12″, 1981 – Alternative Tentacles
On retrouve la bande de Jello Biafra: East Bay Ray à la guitare, Klaus Flouride à la basse et D.H. Peligro à la batterie avec des morceaux cinglants comme Religious Vomit ou encore Nazi Punks Fuck Off  et une reprise jazzy de Califonia Uber Alles appelée ici We’ve Got A Bigger Problem Now où il n’est plus question du gouverneur de californie Jerry Brown mais de « l’empereur » Ronald Reagan.

* The Cure – a single | the hanging garden / one hundred years / a forest / killing an arab – 45t 10″, 1982 – Fiction records
Un 45 tours 10″ trouvé encore au Laboratoire, avec 2 titres tirés de l’album Pornography de 1982 sur Fiction: The Hanging Garden et One Hundred Years. Sur la face b, 2 titres live enregistrés en 1982 à Manchester: A Forest (version studio sur l’album de 1980 Seventeen Seconds) et Killing An Arab (version studio sur le premier single du groupe en 1979 et qu’on retrouve sur l’album U.S. Boys Don’t Cry en 1980). Ces 4 morceaux font partie des premiers titres que j’ai écouté des Cure (à part ceux entendus à la radio dans les 80’s). Un super pote avait une cassette avec l’album Pornography et d’autres titres dont ceux qui m’on marqués: A Forest et Killing An Arab. Je me souviens particulièrement d’un moment, dans ma Ford Escort mark 3 en vacances à Seignosse avec mes meilleurs potes en 1997…

* The Stranglers – golden brown / Love 30 – 45t, 1982 – Liberty
Golden Brown, le fameux tube des Stranglers, chanson sur l’héroïne, mixé par Tony Visconti (t-rex, bowie, iggy pop…) et sortie sur l’album de 1981 La Folie. Clavecin, mélancolie, rythmique bancale. Face b: Love 30, pas de paroles, des interjections, une basse en avant, une guitare chorus , une batterie en boucle.

* The Rolling Stones – miss you / far away eyes – 45t, 1978 – EMI
Le tube Miss You, un bon morceau disco d’après Keith Richards malgré ce qu’en pensent Ron Wood et Mick Jagger. Avec coeurs, solo d’hamonica de Sugar Blue, Wurlitzer de Ian McLagan, solo de sax de Mel Collins et un couple basse/batterie on ne peut plus disco ! Sur la face b une morceau country Far Away Eyes, un morceau pour conduire d’après Jagger et d’après les paroles aussi.



* Zabriskie Point – bande originale du film de Michelangelo Antonioni
– 33t, 1970 – MGM records
12 €, en très bon état !!! Avec les Pink Floyd qui signent là 3 morceaux dont 2 inédits créés spécialement pour cette b.o. et une version de Careful With That Axe, Eugene ré-enregistrée pour l’occasion et renommée Come In Number 51, Your Time Is up. Dans le film, cette chanson servira de détonateur à l’explosion de la fameuse maison sur la falaise !
Sont aussi au rendz-vous The Kaleidoscope avec 2 titres de folk psychédélique.
The Grateful Dead avec un extrait de 2:30 de la version de Dark Star de 23:15 figurant il me semble sur Live Dead sorti en 1969…
Patti Page avec son Tennessee Waltz repris à Lloyd Estel Copas a.k.a. Cowboy Copas qu’elle popularisa mondialement en 1950.
The Youngbloods rebaptisés The Youngploods au dos de la pochette… qui nous fond goûter à leur country sucrée.
Jerry Garcia… Jerry Garcia… Jerry Garcia… Love Scene, ok… fabuleux morceau, improvisation guitare, finesse, minimalisme, précision.
Roscoe Holcomb, la découverte ! J’avais déjà écouté cette bande son il y a une dizaine d’année et je pense que ce genre de musique m’était passé à 10000 lieue ! Roscoe joue du banjo et chante, avec une voix de fausset ; il est né en 1912, viens de Daisy dans le Kentucky et a travaillé dans des mines de charbons et comme fermier une grande partie de sa vie. Il est d’après wikipedia une grande figure de la folk des Appalaches et est adoré par Bob Dylan, The Stanley Brothers et Eric Clapton. Ici il chante I Wish I Was A Single Girl Again… étrange… apparement aussi chanté dès 1925 par un homme, Kelly Harrell (http://www.archive.org/details/Kelly_Harrell_I_Wish_I_Was_A_Single_Girl_Again). Duffy aussi l’a reprise…
Et pour finir, le grand John Fahey avec Dance Of Death. Une petite comptine au couplet guilleret contrasté par un refrain plutôt mélancolique et inquiétant.
Cette b.o. à été réédité en 1997 avec un deuxième disque avec 4 impros de Jerry Garcia, 2 impros et 2 chansons des Pink Floyd qui n’apparaissaient pas dans le film.

i am a man of constant sorrow par Roscoe Holcomb (ne figurant pas dans la b.o.)

* Depeche Mode – strangelove / pimpf – 45t, 1987 – Mute records
Le fameux single issue de l’album Music for the Masses avec en face b l’instrumental Pimpf, très gothique, très piano, très noir.

* Kraftwerk – radioactivity / antenna – 45t, 1976 – Capitol records / Pathé Marconi-Emi
Radioactivity chantant les louanges de la découverte de « Madame Curie », du synthé en veux-tu en voilà. La face b Antenna est nettement plus… à connotations sexuelles, ou c’est moi qui ai un esprit mal placé (sûrement):
« I’m the transmitter
I give information
You’re the antenna
Catching vibration »

* Siouxsie and the Banshees – dear prudence / tattoo – 45t, 1983 – Polydor
Dear Prudence, reprise des Beatles, la plage 2 de l’album blanc de 1968. Bon… je préfère l’original mais celle de Siouxsie est quand même pas mal ! Wouhou… décidémment les faces b !!! « …Slap your thigh, slap your calf, Sing your mantra, leave your mark, Color me… » OK !
Sur la couv, une super photo de Sakae Tamura « White Flower » de 1931.



* Visage – fade to grey / moon over moscow
– 45t, 1981 – Polydor
Fade To Grey… un morceau de boîte de nuit, de salles des fêtes, un morceau sûrement mésestimé. On dirait que Boards Of Canada à basé toute sa carrière sur l’intro de ce morceau… Fade To Grey, devenir gris. La face B est affreuse ! Avec les faux coeurs de l’armée rouge…

allez… cadeau:

* Pink floyd, The Wall music from the film – when the tigers broke free / bring the boys back home – 45t, 1982 – Pathé Marconi – EMI
Euh… pourquoi j’ai acheté ça ? When The Tigers Broke Free, c’est chiant ! Voilà ! Et la face b est pas là pour remonter le niveau… mince.

* Alain Chamfort – manureva / beguine – 45t, 1979 – CBS
Sur la pochette Alain, en plan américain, pose cool en pantalon noir, chemise blanche, cravate rayée défaite et regard aguicheur.
Manureva, paroles de Serge Gainsbourg, raconte la disparition d’Alain Colas à bord de son trimaran lors de la première route du rhum en 1978. Une tempête lui aurait été fatale alors qu’il voguait en tête de la course… tempête ou suicide ???
La face b Beguine n’est pas écrite par Serge Gainsbourg

* France Gall – face 1: laisse tomber les filles / le premier chagrin d’amour – face 2: christiansen / on t’avais prévenue – 45t, 1964 – Philips
La meilleur période de France Gall ? Ses tout débuts ! Ici, Laisse Tomber Les Filles écrit par Serge Gainsbourg, nous montre ce que c’est que le yéyé. La voix de la « Lolita française » est en plus appuyé par les arrangements du talentueux Alain Goraguer « et son orchestre ». Les paroliers Robert Gall (son père), Jacques Datin, Claude-Henri Vic, Guy Magenta et Vline Buggy l’accompagnent sur ce 45 t mais aussi sur une liste incroyable de chansons de 1963 à 1969. Ces 4 chansons sont des chansons d’amour d’adolescente, forcement, c’est ça le yéyé.

* France Gall – face 1: l’amérique / on se ressemble toi et moi – face 2: nous ne sommes pas des anges / le temps de la rentrée – 45t, 1965 – Philips
La même équipe que dans le 45t précédents avec Vline Buggy et Jacques Datin en moins, troquées contre Eddy Marnay, l’homme aux 4000 chansons et administrateur de la SACEM de 1990 à 1997 et qui écrit avec Guy Magenta le titre L’Amérique, pas le plus intéressant du disque… Nous Ne Sommes Pas Des Anges (Serges Gainsbourg) et Le Temps De La Rentrée (Robert Gall & Patrice Gall [le fils de Robert et le frère de France]) sont nettement plus intéressant musicalement et les paroles de Gainsbourg, encore une fois, se détachent du lot… Alain Goraguer fait toujours le boulot à merveille.

* Ennio Morricone – Le Bon, La Brute, Le Truand – 45t, 1965 – Philips
Encore une b.o. de western signée Ennio Morricone et interprété par « Hugo Montenegro & son orchestre« . The Good, The Bad And The Ugly est ce morceau bien connu avec son thème à la flûte et au sifflet. La face b ne me dit rien du tout… c’est à dire je ne connais pas le morceau et… c’est pas terrible…

0 Responses to “16 nouveaux vinyls”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Archives

Catégories

Shape2 on Flickr

L. Girot - Agen - RECTO - VERSO

L. Girot - Agen

J. Villars - Bienne - RECTO - VERSO

Plus de photos

%d blogueurs aiment cette page :